Dossier de presse électronique

Téléchargez ici le dossier de presse Électronique 2018

Biographie
Uni par une amitié et un respect mutuel indéfectibles et ce, depuis des lustres, le trio est composé du guitariste virtuose et chanteur Paul DesLauriers, entouré des non moins prodigieux Greg Morency à la basse et Sam Harrisson à la batterie. Le groupe remporta 4 Maple Blues Awards le 23 janvier 2017, dans les catégories Artiste, Groupe électrique , Bassiste, et Batteur de l'année, ce qui en fait le groupe le plus récompensé lors de ce prestigieux événement d'envergure nationale. 

Deux ans après la sortie de son premier album, le Paul DesLauriers Band récidive avec Relentless, album encore plus personnel et plus accompli, résultat d’une symbiose parfaite entre le bagage et les influences de chacun des membres. Lancé le 3 juin 2016, l'album fut acclamé par les critiques internationales et se hissa à la 2e place sur le palmarès Radio Roots Music Report au Canada en juillet et en 10e place aux États-Unis. L'album occupa la 17e position sur l'International Blues Airplay Chart d'Australie en août 2016.

En janvier 2016 le groupe termina en 2e place sur 119 groupes provenant des 4 coins du monde au 32e International Blues Challenge, le plus grand rassemblement d’artistes blues au monde, organisé par The Blues Foundation à Memphis. Le trio fut le seul groupe canadien sur 8 retenu pour la grande finale présentée le 30 janvier au Orpheum Theater. Il faut remonter en 2008 pour voir un groupe canadien accéder à la 2ème marche du podium de ce prestigieux concours dans cette catégorie.

Sorti en mars 2014, leur album éponyme s'est hissé en première position du palmarès blues d'iTunes Canada moins d'un mois après sa sortie!
Ils se sont produits pendant l'été 2016 dans de prestigieux festivals incluant le Festival International de Jazz de Montréal, le Festival International de Blues de Tremblant, l'Ottawa BluesFest, le Kalamazoo Blues Fest, le Heritage Music Blues Festival à Wheeling West Virginia, le Daytona Blues Festival et plusieurs autres.

Ce "power trio" figure maintenant parmi les meilleurs groupes de blues canadiens et ne cesse de consolider sa réputation sur la scène internationale. Paul DesLauriers est le gagnant de 2 autres Maple Blues Awards en 2014 incluant celui de Guitariste de l'année, et 5 prix Lys Blues au Québec. Greg Morency fut gagnant du Maple Blues Award de Bassiste de l'année en 2015 et 2017. Sam Harrisson est le gagnant du Maple Blues Awards du Batteur de l'année 2017, et d'un nombre record de 9 trophées Lys Blues au Quebec pour Performance Musicale.

Des albums incontournables à se procurer, un spectacle solide à voir et revoir ! 

Palmarès de l'album Relentless.

Roots Music Report

Canada
Weekly Top 50 Canada Album Chart: #2
USA
Weekly Top 50 Blues Album Chart: #10
Weekly Top 50 Blues Rock Album Chart: #7

Australian Blues and Roots
 
#17 International Blues Airplay Chart- August 2016.

 

Ce qu'ils en disent...
Relentless est un album d'une rare beauté, qui marie le meilleur du rock passé et moderne. Le Paul DesLauriers Band a tout simplement sorti avec Relentless un des meilleurs albums de 2016.
Giovanni "Gio" Pilato, Blue Bird Reviews, UK, août 2016.
 
Le jeu des musiciens est incendiaire et il n'y a pas de limite où ce blues rock peut aller. (Traduction libre)
Midwest Record, USA - juillet 2016

Cet album nous tient en haleine tout le long de son écoute, si bien qu'au lieu de passer à un autre album, on le fait rejouer et rejouer, c'est sans doute pourquoi on l'a appelé "Relentless". (Traduction libre)
Phillip Smith, Phillycheeze's Rock & Blues Reviews USA - juillet 2016

De la musique brute pure et sincère, le Paul DesLauriers Band est un trio de virtuoses digne des grands groupes de blues rock !
 Rudolfs Music,  Pays-Bas - juillet 2016

Un groupe de 3 musiciens a souvent ses limites, pas celui-ci. C'est un groupe a voir absolument en spectacle !!! (Traduction libre)
Richard Ludmerer,  Making a Scene, USA - juillet 2016. 

La section rythmique ne se contente pas de faire de la figuration et confirme que si le Paul DesLauriers Band est une des formations les plus en vue du Canada, elle n’est absolument pas étrangère à cet état de fait, que ce soit grâce à sa précision mais aussi à sa régularité et à sa puissance. Les amateurs de belles guitares et de power trios vont s’en donner à cœur joie, c’est certain, et ce n’est qu’un début tant la source d’inspiration du Paul DesLauriers Band semble intarissable. Voilà un groupe que l’on espère retrouver très vite sur toutes les scènes d’ici et d’ailleurs !
Frédéric Delforge,  Zicazic,  France - Juillet 2016

Toutes ces vibrations positives font de ce combo québecois un must sur la scène blues internationale, après les deux cd et nombre de concerts.
Le cri du coyote 150,  France - Automne 2016.

Toutes les chansons de l'album sont très variées et ont leur propre atmosphère. Elles expriment toutes la grande versatilité et la grande créativité de ce groupe extraordinaire. (Traduction libre)
Mladen Lončar,  Soundguardian,  Croatie - Juillet 2016


Le jeu de guitare fougueux de Paul DesLauriers combiné aux aventures polyrythmiques de Sam Harrisson et des lignes de basses sinueuses de Greg Morency font de cet album une recette personnelle des meilleurs éléments de Hendrix, Thorogood, Trower et ZZ Top, avec un zeste de Greg Allman. Si vous aimez le blues rauque mais réfléchi, cet album est pour vous. (Traduction libre)
Charlie Frazier, Blues Music Magazine, USA - octobre 2016.

Cet album m'a frappé au visage comme si on me lançait un steak de l'autre bout de la pièce. 5 étoiles !!! (Traduction libre)
John Kereiff, The Rock Doctor Reviews, Gonzookanagan, Canada - Juillet 2016.
 

Mieux que des antidépresseurs et autres pharmacopées, nous vous suggérons d’aller chez votre disquaire ou de télécharger le nouveau disque du Paul Deslauriers Band. Nous disions du blues, mais c’est plus cela avec trois louches de rock acidulé qui évoquent, chez votre blogueur, les belles années de Led Zeppelin ou Deep Purple, mais sans les claviers. Aussi heureux qu’il y a deux ans lors de la sortie de leur premier album, Relentless est tout sauf de l’amateurisme.
Christophe Rodriguez, Le Journal de Montréal, Canada - juin 2016

Cliquez ici pour lire les critiques complètes en français et en anglais 
 

Vidéos